Le terme kinésithérapie signifie « soin par le mouvement ».
Le kinésithérapeute est donc par définition le professionnel du mouvement, et l’utilise pour soigner. Un corps en bonne santé est un corps qui bouge.

Champs de compétence de la Kinésithérapie Pédiatrique

Souvent, la Kinésithérapie Pédiatrique est résumée à la kinésithérapie respiratoire et à la bronchiolite. Il s’agit pourtant d’un domaine bien plus large. Le Kinésithérapeute Pédiatrique est ainsi amené à traiter (liste non exhaustive) :

  • les nourrissons (0-2 ans), atteints de torticolis, de plagiocéphalie (syndrome de la tête plate), malposition des pieds (pieds bots, métatarsus varus…), retard ou atypie de développement neuromoteur (d’origine identifiée ou non)…
  • les enfants (2-12 ans) et les adolescents (12-18 ans),
    • atteints de troubles des acquisitons motrices, de pathologie neurologique (Paralysie Cérébrale / IMC, paralysie faciale…)
    • suite à une chirurgie multisite,
    • trouble orthopédique (syndrome Fémopatellaire, Osgood-Schlatter, syndromes de contraintes articulaires, scoliose…),
    • traumatologie (entorse, fracture complexe…),
    • trouble de l’oralité,
    • anomalie des ATM,
    • dyspraxie linguale…

La kinésithérapie pour un bébé exige une analyse précise de la motricité que le nourrisson a développé, et des stades moteurs cohérents avec son âge, pour guider son évolution motrice et finalement atteindre la marche.

Un professionnel au service de votre enfant

Le kinésithérapeute pédiatrique sait s’adapter à chaque enfant.
La relation entre le patient, ses parents, et le thérapeute garantie une (ré)éducation motrice dans de bonnes conditions. Le thérapeute spécialisé en pédiatrie est à l’écoute de l’enfant et de ses parents.

Le partenariat avec les parents est indispensable au succès de la rééducation d’un enfant qui présente des troubles moteur.
L’aspect ludique des séances de kinésithérapie est également primordial : l’enfant doit vivre la rééducation avec le kinésithérapeute comme un jeu. Il pourra alors appréhender sa motricité avec plaisir et s’épanouir.

En cas d’interrogation sur des anomalies motrices, il est important de les détecter en vous adressant à un professionnel.
Vous ne savez pas si la kinésithérapie peut aider votre enfant ? Contactez-nous pour vous en assurer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *